Un bureau de vote a été ouvert sur la commune pour les 2 tours de la primaire de la droite.

On a pu constater que le bureau de vote a été tenu par des élus de La Voulte, en particulier le Maire actuel. Au moins cela clarifie une situation opaque depuis 2014. La majorité affiche ainsi clairement ses orientations et c'est tant mieux. En effet plutôt qu'un discours démagogique du type "ni droite ni gauche" ou bien "apolitique", nous préférons un positionnement clair même si nous ne partageons pas ce corpus idéologique. Chacun est libre de ses idées. Le débat démocratique a pour finalité de proposer aux électeurs un projet, charge à eux de choisir en toute conscience. Dissimuler ses idées nous paraissait donc une posture antidémocratique. 

Ce bureau rassemblait 8 communes et 8108 inscrits. 

 1er tour:

- 349 votants, participation équivalente au niveau national

- Fillon = 167

- Juppé = 82

- Sarkozy = 78

- NKM = 13

- Le Maire = 7

- Poisson = 2

- Copé = 0

2ème tour:

- 378 votants, participation en hausse

- Fillon = 277, même tendance que le résultat national

- Juppé = 101

Le résultat démontre une polarisation du débat politique et un refus de plus en plus marqué du consensus. Consensus qui est le ciment des démocraties. Les idées de la droite traditionnelle reviennent en force alors que notre époque ne correspond plus du tout à ce corpus conservateur. Le retour vers le passé est naturellement une régression.

 Bien sûr nous ne partageons ni les idées de droite actuelles ni celles ayant 50 ans de retard. Mais là le débat va se compliquer. Comment débattre et comparer des idées ayant 50 ans de décalage ? dialogue de sourds alors que le monde change de plus en plus rapidement.

En réalité 2 mondes se côtoient et ne se comprennent plus. In fine, les injustices, les inégalités, les fractures sociales, la dégradation de notre planète, le chômage structurel......vont perdurer encore longtemps.