Notre question sur les vols de voitures a très vite dérapé sur les insécurités routières....fer de lance de la majorité lors de la campagne. Mais depuis 2 ans aucun résultat tangible; vitesse excessive notamment au lieu-dit "Les Cabanes", remontées en marche arrière des rues en sens interdit, téléphone au volant, stationnements interdits et gênants....

Ce n'est pas une surprise le code de la route est très mal respecté. Quand on observe la circulation routière on voit et on subit de nombreuses incivilités, certaines très dangereuses pour autrui (vitesse excessive, téléphone au volant, ligne continue non respectée ....)

Ainsi sur la commune, d'après le Maire, les voultains se relâcheraient; vitesse excessive constatée y compris dans des rues étroites, stationnements gênants et interdits en augmentation....bref rien ne va plus malgré le doublement des effectifs de policiers municipaux. 

La suite logique aux propos du Maire serait de "resserrer les vis" ......à suivre car il s'agit également d'électeurs ! et le passage à l'acte sera très difficile......

Pour notre part, nous considérons qu'il faut d'abord créer les conditions routières pour une meilleure sécurité. Ainsi sur la commune des aménagements sont à réaliser en lien avec la population, en voici une liste non exhaustive:

- la 1ère urgence est d'appliquer la loi handicap, c'est à dire réaliser tous les aménagements urbains qui permettent aux handicapés de se déplacer aisément et sans risque. Sur ce point la commune accuse un retard considérable.

- la 2ème consiste à réaliser un réseau cohérent, global et sécurisé de cheminement piétons sur la commune. Les adeptes de la marche à pied le savent bien, la circulation piétonne n'est pas une priorité sur la commune.

- la 3ème s'adresse aux cyclistes. Quelques bouts de pistes cyclables existent mais cela ne répond pas à la problématique de sécurité des cyclistes, parfois c'est même le contraire. Ainsi le resserrement de la voirie au nord de la commune (en face des meubles Régnier) est particulièrement dangereuse pour les vélos. Il y a d'autres endroits et un travail de repérage peut être effectué avec les cyclistes (très bien représentés sur la commune par le milieu associatif)

- bien sûr les sites accidentogènes doivent être identifiés et des solutions communales doivent être proposées (ex des "Cabanes", devant les écoles ....)

- et enfin élaborer et mettre en oeuvre une politique de prévention car la répression proposée par la majorité n'a manifestement pas beaucoup d'impact.