Déclaration relative au conseil municipal du 4 juillet 2016 (lue au conseil du 12, à l'attention de la majorité)

Lors du dernier conseil Mr Valette, élu d'opposition, vous a interrogé au sujet de la subvention versée au Rugby (club ROC)

25 000 € ont été versés à ce club alors que celui-ci était dans de graves difficultés financières qui hypothéquaient gravement son avenir. Nous vous avons fait part de notre désapprobation concernant ce versement. En effet des informations circulaient sur l'avenir du club et nous pensons que vous auriez dû être prudent avant de lâcher cette subvention. Il pourrait s'agir d'un abus de confiance.

D'autant plus que sur un sujet équivalent, malgré une convention qui vous engage, nous remarquons que vous n'avez pas versé la subvention à la fédération MJC Rhône-Alpes car celle-ci rencontre des difficultés financières (liées pour partie aux ruptures des conventions décidées par les nouvelles municipalités élues en 2014).

Vous avez tenté d'expliquer qu'il y avait eu des magouilles dans la fusion des clubs de rugby de Valence et de Romans, en expliquant que vous étiez victime d'un stratagème politique. Aucun d'entre nous n'a compris de qui il s'agissait et pourquoi.

Pourtant il suffisait de dire que la municipalité avait été abusée et qu'une procédure serait engagée. Pourquoi ne pas le faire ? Et ne pas le dire ? Reconnaître ses erreurs serait pour vous impossible ? Ce qui aurait certainement évité que les échanges dérapent.

En effet ne sachant pas donner la réponse appropriée à nos questions le ton est monté, sans que vous, Monsieur le Maire, soyez en capacité de l'apaiser. Dans ce brouillamini nous avons finalement posé la question « vous nous prenez pour des imbéciles ? » Vous avez clairement affirmés par deux fois que nous étions des imbéciles. Nous avons alors quitté la salle car de tels propos sont intolérables et inexcusables.

Bien sûr la moindre des choses serait de présenter des excuses.

Enfin, le plus surprenant de cette affaire, réside dans le compte-rendu qui en a été fait dans le document officiel « compte-rendu du Conseil municipal » Celui n'est pas basé sur des faits, il se permet des interprétations déplacées et qui n'ont pas leur place dans un compte-rendu officiel de conseil municipal. Il y a ici une confusion des genres démontrant soit une méconnaissance manifeste de la gestion municipale, soit une volonté de manipuler l'information, peut-être les deux. N’oublions pas que les conseils municipaux, à votre initiative, sont enregistrés. Comment donc expliquer cette interprétation manipulée des faits ?

Peut-être faut-il lier ceci avec votre menace de censurer nos prochains articles sur le magazine municipal si ceux-ci ne vont pas dans votre sens ? Vous avez même parlé de « délation » à propos de nos articles. Aucune trace de ce terme dans le compte-rendu...c'est pour le moins curieux.

Il convient donc de retrouver le sens de la chose publique par des débats maitrisés, c'est un de vos rôles, à vous de l'assumer pour l'intérêt de la commune.

Bien évidemment notre demande va de soi ; reprendre le dernier compte-rendu pour qu'il soit conforme aux faits et uniquement aux faits.

En conclusion, vous avez élu depuis deux ans, c'est le verdict des urnes. Il est temps désormais d'adopter des fonctionnements qui démontrent à la population que les pratiques de notre démocratie républicaine sont bien intégrées. C'est pourquoi nous proposons qu'une charte déontologique des élus soit adoptée en cohérence avec la loi du 31 mars 2015.

signé

Les élus de l'opposition

Héloïse Lefort

Nicole Philippon

Thierry Abrial

Marc Bolomey

Franck Valette

Yvon Vialar

quelles sont les réponses données par le Maire ?

1- aucune excuse ne sera présentée.

2- le compte-rendu, particulièrement erroné et interprété, ne sera pas repris

3- quant à la charte déontologique "peut-être ben, on peut faire ça sur le coin d'une table" ....et pourquoi pas entre 2 apéros ?