La pauvreté serait-elle un choix ? 

C'est ce que l'on pourrait conclure des attitudes de la majorité. Durant la campagne électorale cette majorité a affirmé haut et bien fort qu'il y avait trop de cas sociaux ! Nous sommes d'accord sur ce constat, il y a trop de personnes dans la pauvreté....mais totalement en opposition sur les actions à mener.

Pour nous la pauvreté n'est pas un choix. C'est la conséquence des accidents de la vie (chômage, événements familiaux ...etc) et d'une situation économique qui n'en finit pas de se dégrader depuis 30 ans. La pauvreté n'est pas un choix que l'on ferait comme on achète une bagnole. Nous considérons donc que ceux qui en sont victimes doivent être aidés.

Ce n'est pas le choix de la majorité de droite. Elle considère que les aider ne les aident pas en vertu de l'expression "aide toi et le ciel t'aidera" ... comme si la cause de la pauvreté se trouvait chez les pauvres eux-mêmes. De plus, cette posture est confortable car elle permet à la municipalité de ne rien faire...."projet" qu'elle maîtrise d'ailleurs à merveille.

Pour preuve, l'association " habitat et humanisme" dispose de plusieurs logements sur la commune pour venir en aide aux victimes des aléas de la vie. Devinez quelle est l'attitude de la majorité ?

"nous ne voulons pas de cas sociaux sur la commune" 

Attitude intolérable qui doit être dénoncée, on ne choisit pas d'être pauvre comme certains choisissent d'acheter de grosse berline Allemande. 

http://www.habitat-humanisme.org