2014 est une année noire pour ceux qui adhèrent aux valeurs de la gauche.

Deux ans après les élections présidentielles et législatives les Français ont bien constaté que le gouvernement s'enlisait dans des solutions qui n'étaient pas celles proposées initialement. Finalement, les électeurs peuvent légitimement penser que rien n'a changé.

Que restait-il aux électeurs pour exprimer leur mécontentement ?

La réponse est simple: la sanction électorale adressée à toute la gauche. La Voulte comme la plupart des communes équivalentes a subi ce phénomène de sanction du gouvernement, en quelque sorte une punition contre la gauche et en particulier les partis au gouvernement.

Devons-nous conclure que notre commune a basculé à droite ?

Si nous nous en tenons aux convictions poujadistes de la municipalité actuelle, la réponse est OUI, quand bien même certains s'affirment « de gauche » mais ce sont les actes qui comptent plus que les dires. D'ailleurs les exemples sont nombreux; Éric Besson, Bernard Kouchner, Jacques Doriot …..la liste est malheureusement longue. Mais attention ! il ne s'agit pas de la droite classique dont une partie est acquise aux valeurs humanistes. Non ! il s'agit ici de populisme de type poujadiste. La France est sujette à ce type de phénomène récurrent qui malheureusement la font régresser, car le changement ne peut être en aucune manière un retour à la tradition, au "bon vieux temps" et donc au passé.

Mais il ne faut pas rester sur un échec qui est la conséquence d'une sanction adressée au gouvernement amalgamé à tord à toute la gauche. Nous n'adhérons pas au système qui consiste à être socialement de gauche et économiquement de droite. Notre idée centrale est le dépassement du capitalisme afin de créer les conditions d'un nouveau modèle de développement. Cette idée détermine le projet que nous proposions pour la commune.

Après les élections nous (élus de l'opposition, anciens élus et tous les citoyens qui adhèrent à nos convictions) nous sommes abstenus de publications, notamment dans la presse, alors que la majorité municipale continue de critiquer et de dénigrer comme en période de campagne électorale.

Désormais on voit la majorité à « l'œuvre » ; les masques son tombés.

Afin de ré-équilibrer les informations qui vous données nous publierons régulièrement sur notre blog. Ces informations ne seront pas limitées à la vie municipale. Il sera possible de déposer des commentaires, convictions ...dès lors qu'il n'y aura pas d'attaques personnelles.

L'équipe de rédaction