Forum des citoyens La Voulte sur Rhône

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 17 juillet 2016

Qu'est devenu l'esprit du 11 janvier suite à l'attentat de Nice ?

3 jours de deuil national décrété avec une minute de silence observée sur le parvis des Mairies le lundi 18 juillet. C'est la moindre des choses que puisse faire une nation et sa population concernant ce drame.

Or qu'avons-nous vu  sur la commune de La Voulte durant ce deuil ?

Ceci, pris en photo le samedi 16 juillet, organisé par la commune

Incompréhensible ! des amusements organisés par la municipalité.

pourquoi n'ont-ils pas été reportés (ce qui ne veut pas dire annulés) ? 

nb: ce constat est assez répandu. Plusieurs communes n'ont pas reporté leurs festivités, alors que lors des attentats de Charlie Hebdo il y eut une unité nationale dans le deuil et le recueillement.

Nous ne comprenons pas. 

Car il s'agit de rendre hommage, de s'associer à la douleur des familles  et de faire un deuil. Car après le deuil et le recueillement la vie continue. Cela ne veut pas dire arrêter de vivre, ni de rire, ni de partager de bons moments avec des amis. Prendre le temps du recueillement ne serait plus à la portée de la population ...et donc de l'électorat ? Quelles sont les motivations réelles ? Que sont finalement ces 84 morts ? 

Bien sûr on entend déjà les arguments du type:

N'est ce pas que souhaiteraient les terroristes islamistes? 

Nous enfermer dans la peur ?

Donner raison à ceux qui veulent nous empêcher de vivre ! Qui remettent en cause notre culture et nos valeurs.

Et puis d'autres élus, certains avec des mandats nationaux, feraient de même. L'exemple vient d'en haut, surtout quand il est négatif.

Bref les justifications classiques des manipulateurs...qui, parfois embarrassés, se sont crus obligés de le justifier pas des arguments que l'on peut qualifier de populistes. Comme si le degré de résilience de la classe politique, au diapason de celui de l’opinion, et sa capacité à résister à l’attrait de l’exploitation politicienne reculaient à chaque attaque terroriste.

samedi 16 juillet 2016

Nice

Encore un horrible attentat, 84 morts dont des enfants, le jour du 14 juillet fête nationale qui consacre nos valeurs républicaines.

Nous exprimons notre solidarité aux victimes. Nous nous associons à la douleur des familles et de leurs proches.

Il nous paraît fondamental de rendre hommage aux victimes, nous nous associons au deuil décrété par le gouvernement. Par décence et respect il nous paraît essentiel de marquer ce deuil et s'abstenir de faire la fête....et sans chercher des excuses.

A travers cet horrible attentat se sont les principes les plus sacrés de notre démocratie qui sont atteints. 

Il importe de le réaffirmer avec force et détermination, sans crainte ni réserve d'aucune sorte, sous peine de renoncer à ce que nous sommes, sous peine de renoncer aux valeurs essentielles de liberté, fondatrices de notre démocratie; la liberté qu'elle soit individuelle ou collective, la liberté de penser, la liberté d’opinion, la liberté d'écrire, la liberté de dessiner...la liberté d'expression.

Ces principes et ces valeurs ne sont pas celles d'une communauté ou d'un camp particulier, mais précisément le socle commun sur lequel se fonde la coexistence de tous et l'avenir de notre société.

mardi 12 juillet 2016

Réunion municipale sur la problématique des moustiques Tigre.

Dérèglement climatique et augmentation continue des transports (automobile et aérien) sont les deux principales causes de l'invasion de ce moustique.


Le tigre s'est installé en Ardèche durablement, notamment sur l'axe Rhodanien. Ses effets sont notables y compris sur les hauteurs pourtant éloignées du Rhône.

Face aux mécontentements de la population la municipalité a organisé une réunion publique à l'instar d'autres communes.

Impuissante à gérer ce problème, la majorité a néanmoins proposé ses solutions … simplistes, faisant croire qu'elle savait gérer ce problème.

Son idée est de combler les « survivances » des lônes, c'est à dire des « mares » résiduelles situées non loin du Rhône. Comme celles-ci sont situées en zone protégée (Natura 2000) La municipalité n'a pas  l'autorisation  de le  faire. Elle propose donc aux Voultains de signer une pétition….contre l'Europe ? Les technocrates ? L’État ?...à qui ils   attribuent  la responsabilité des maux de la société et donc des moustiques. Depuis 2014 nous avons bien compris le fonctionnement de la majorité. Par opposition « au système » ils proposent  des solutions qui appellent au bon sens populaire et à la simplicité. Ces solutions qu'ilproposent  sont présentées  comme applicables immédiatement et émanant d'une opinion publique qu'ilprésentent  comme  unanimement consentante.

Stratagème politicien tortueux ; il s'agit d'attribuerà d'autres la responsabilité de ce problème et d'en ressortir auréolé comme « ceux  qui  ont compris  le  peuple et qui agissent pour son intérêt »

D'autant plus tortueux que ce comblement n'aura aucun effet et que les élus de la majorité le savent.

L'île de la Réunion s'est sortie il y a quelques années d'une crise sanitaire grâce à l'action combinée des habitants et des pouvoirs publics. Il n'était pas question d'opposer les uns aux autres par le biais de pétitions.

apprenons d'abord à connaître ce moustique !

Le moustique tigre apprécie particulièrement l’environnement humain et colonise surtout les environnements urbains et péri-urbains. C'est pourquoi le moustique tigre établit le plus souvent ses quartiers chez des particuliers, dans de petites réserves d’eaux stagnantes. Une fois installé dans votre jardin, il est très difficile de l’en déloger.

Dans ces environnements, le moustique tigre utilise toutes sortes de récipients et réservoirs artificiels d’eau (vases, pots, sous-pots, jouets d’enfants, bidons, gouttières, toits plats mal drainés,… ) pour y déposer ses larves. Il s’agit généralement de toutes petites réserves d’eau stagnante.

Pour lutter efficacement contre le moustique tigre, il est nécessaire de procéder selon plusieurs axes. Il n’y a pas UNE solution miracle, mais c’est la combinaison de plusieurs actions ou dispositifs qui vous permettra de profiter à nouveau de votre jardin aux heures où il attaque (matin et fin d’après-midi généralement).

Car le moustique tigre est actif de jour et surtout dehors.

Le moustique tigre pique principalement le jour, et particulièrement au lever du jour et à la tombée de la nuit. Ce moustique reste généralement en dehors de la maison, dans les zones fraîches et humides, et à proximité des abris où il peut se cacher pendant les heures chaudes de la journée

Pour vous protéger, la mesure la plus importante à prendre est d’éliminer de votre entourage toute source d’eau stagnante. Privilégiez également le port de vêtements longs, amples et clairs (le moustique-tigre et attiré par le noir).

Le Moustique tigre est plutôt casanier. Il reste à proximité des maisons, et n’a un rayon d’action que d’une centaine de mètres. S’il y a des moustiques chez vous, c’est donc qu’il y a des lieux de ponte non loin ! C'est pourquoi l'idée de combler les mares est absurde….imaginez les moustiques se rassemblant en escadrille, comme les avions de chasse, pour fondre sur le Voultain dégustant son apéritif à 19h. Ils doivent de plus être ravitaillés en vol car les attaques se déroulent sur des lieux très éloignés comme les terrasses des restaurants.

Le moustique-tigre apprécie particulièrement la végétation dense (haies, massifs, arbustes, bambous) pour s’abriter de la chaleur durant la journée. Il se pose principalement entre 0 et 3 mètres de hauteur, au dessous des feuilles. On le retrouve également dans les zones d’ombre, les zones fraîches, humides et à l’abri du vent.

Comme vous l’avez compris, le premier remède consiste à éliminer toutes les eaux stagnantes de votre jardin et vérifiez les points suivants :

  • Si vous avez des récipients, seaux, bidons, pots, tonneaux, arrosoirs, pneus, jouets d’enfants, etc., trouvez un moyen pour les supprimer, de les couvrir, ou retournez-les

  • Si vous avez des réservoirs d’eau de pluie, couvrez-les d’une moustiquaire, en veillant à ne laisser aucun trou (les moustiques ne doivent pas pouvoir accéder à l’eau)

  • Vérifiez que vos gouttières ne comportent pas de zone non drainée

  • Videz après chaque pluie et chaque arrosage les récipients que vous n’avez pas pu supprimer

  • Vérifiez sous vos terrasses en bois qu’il n’y ait pas de petites flaques qui subsistent plusieurs jours après les pluies, voire tout l’été !

  • Taillez vos bambous juste au-dessus du nœud pour éviter l’accumulation d’eau, ou coupez-les à la base.

  • Éclaircissez vos massifs de plantes pour qu’ils ne deviennent pas des « cachettes à moustiques »

  • Évitez de planter trop près de la maison

  • Évitez les plantes grimpantes sur la maison

  • Arrosez vos plantes au pied, éviter le feuillage

  • N’entreposez pas des plaques de tôle, plaques de contreplaqué, de planches de bois dans un endroit frais et humide

  • Si vous avez un bassin d’agrément, introduisez-y des poissons, qui mangeront les larves de moustiques

C'est probablement très contraignant, mais rappelez-vous que chaque réceptacle laissé intact pourra donner naissance à plusieurs centaines de moustiques 48 heures plus tard !

dimanche 10 juillet 2016

Dérapage ce lundi 4 Juillet

Il ne s'agit pas d'un accident de circulation. 

Lundi en séance du conseil municipal de La Voulte, des propos intolérables ont été tenus.

En fin de séance du conseil les questions diverses sont abordées.

Mr Valette élu d'opposition a interrogé la majorité au sujet de la subvention versée au Rugby (club ROC)

25 000 € ont été versés à ce club et celui-ci a été placé en liquidation judiciaire juste après. Les élus de l'opposition ont fait part de leur désapprobation concernant cette subvention versée en pure perte. Pourtant des informations circulaient sur l'avenir du club et la majorité aurait du être prudente avant de lâcher cette subvention. Il pourrait s'agir d'un abus de confiance.

La majorité pour se dédouaner a tenté d'expliquer qu'il y avait eu des magouilles dans la fusion des clubs de rugby de Valence et de Romans. Le maire a même expliqué qu'il était victime d'un ennemi politique. Personne n'a compris de qui il s'agissait et pourquoi...tentative de détourner les questions ?

Pourtant il suffisait de dire que la municipalité avait été abusée et qu'une procédure serait engagée. Pourquoi ne pas le faire ?

Finalement, ne sachant pas justifier cette perte considérable d'argent, le maire agacé a voulu avoir le « dernier mot ». Le ton est monté. 

À la question des élus de l'opposition « vous nous prenez pour des imbéciles ? » le maire ayant manifestement perdu patience leur a répondu qu'ils étaient des imbéciles. Les élus de l'opposition ont alors quitté la salle.

Bien sûr la moindre des choses serait de présenter des excuses….avant qu'elles soient demandées officiellement.

Pour conclure, en forme de clin d'oeil humoristique, une caméra pourrait être installée en salle du conseil. Ainsi la population pourrait assister aux séances ...animées du conseil.

mardi 5 juillet 2016

Budget 2016

3 mois déjà que le budget a été voté.

Dans le cadre du cycle budgétaire nous avions fait des propositions. Depuis nous nous sommes abstenus de tout commentaire car la promesse de travailler nos propositions avait été faite en séance du conseil. Conscient de la difficulté à mettre en oeuvre immédiatement ce travail nous avons attendu.....attendu. 

 Rien n'est venu, même pas un signe. Finalement cette promesse n'était qu'un stratagème pour se sortir de ce mauvais pas (face à la presse et à la population) car la médiocrité des orientations de la majorité était flagrante.

Résumé de nos propositions:

1- le chômage de masse est le problème principal de la commune.

Les chiffres communaux sont effrayants ; plus de 500 chômeurs dont une part importante sans aucun statut. Sont touchés en particulier les moins de 40 ans et les femmes.

Il est donc nécessaire de prendre la bonne mesure de ce problème d'autant plus que des entreprises quittent la commune:

- suite au vote de la loi ATD quart-monde en décembre 2015 la commune doit se porter volontaire pour ce dispositif.

dispositif ATD : ATD quart-monde a proposé une initiative appelée « territoire zéro chômeur » Celle-ci propose d'attribuer différemment la totalité des aides pour soutenir les chômeurs longue durée en proposant à toute personne privée durablement d’emploi et qui le souhaite, un emploi en contrat à durée indéterminée au SMIC, à temps choisi, et adapté à ses compétences

- le foncier est rare sur la commune => Proposer que CAPCA acquière les terrains non utilisés afin d'installer une entreprise spécialisée dans les énergies renouvelables (ou les économies d’énergie)

- développer les programmes d'insertion par l'emploi => CAPCA

2- Préparer l'avenir, s'adapter aux évolutions.

La COP21 engage tous les pays de la planète pour contenir le réchauffement climatique, ce qui implique des actions y compris locales. Tout ne dépend pas de l’Etat, chacun doit prendre sa part.

nos propositions:

- réaliser un diagnostic thermique de toutes les habitations communales.

- mettre en place un dispositif d’aide à la rénovation thermique des logements

- réaliser un schéma simplifié des déplacements doux, en priorité ceux qui conduisent aux écoles

- relancer Agenda 21 (initier par Bruno Dupuis)

3- santé publiqueet solidarité

3-1 La commune est concernée directement par la POLLUTION et les différents risques (naturels, technologiques….)

En premier il s’agit d’arrêter les pesticides sur la commune et prévoir les moyens de remplacement (chantier insertion par exemple) ; sont concernés les services communaux et les exploitants.

3-2 Maison intercommunalede santé (cadre CAPCA par exemple)

3-3 Alimentation bio à la cantine ; tendre sur la durée du mandat vers le 100 % bio et le local

un débat peut être organisé avec la population

3-4 Plan d'accessibilité à mettre en oeuvre d'urgence

Nos propositions en détail

lundi 4 juillet 2016

Hommage à Michel Rocard, par Claude Laréal

Cliquez ici par Claude Laréal

vendredi 26 février 2016

Communiqué de presse des élus de l'opposition suite au conseil municipal du 22 février 2016

Lundi 22 février le conseil municipal de La Voulte devait débattre des orientations pour l'année 2016. 

Le Débat d'Orientation Budgétaire est un élément majeur de la vie démocratique d’une collectivité. Les grandes orientations budgétaires, les engagements pluriannuels y sont débattus.

Il se déroule dans un cadre juridique bien précis. Ce 22 février ce cadre n’était pas respecté car aucun document ne nous a été transmis, ceci rendant impossible le débat démocratique.

Nous dénonçons ces pratiques qui conduisent à l’opacité et à des dérives dangereuses.

C'est aussi un mauvais signal sur la réalité de la gestion municipale, sur le manque de rigueur de l’équipe en place.
Nous, les conseillers de l'opposition, avons proposé une solution raisonnable : un report.
Le maire, pensant qu’il pouvait se soustraire à cette obligation légale, a maintenu ce débat.
Face à ces conditions antidémocratiques, nous avons pris la décision de quitter le Conseil municipal. 

Nous ré-affirmons que les élus ne peuvent pas transiger avec les règles démocratiques.

C’est pourquoi, nous demandons que le débat budgétaire soit à nouveau organisé dans le cadre légal qui est le sien.

suite !

La majorité été dans l'obligation de ré-organiser un débat d'orientation budgétaire comme le stipule les textes de loi.

mardi 23 février 2016

opacité ou incompétence ?

Lundi 22 février le conseil municipal de La Voulte devait débattre des orientations pour l'année 2016. 

Ce débat, appelé Débat d'Orientation Budgétaire (DOB), extrêmement important pour la commune doit se dérouler dans le cadre défini par la loi (voir ci-dessous)

Dans le dossier de convocation le paragraphe consacré au DOB était vide, une feuille blanche !

En l'absence de documents préparatoires aucun débat ne peut se tenir; cette procédure de la "feuille blanche" est illégale. Les conseillers de l'opposition ont vainement tenté de l'expliquer, un report aurait été souhaitable et il a été proposé par l'opposition.

Mais le Maire et son équipe, par un vote à l'unanimité des élus de la majorité, en ont décidé autrement.

Se considèrent-ils au dessus des lois ?


La loi:

Afin de pouvoir utilement débattre des orientations générales du budget, les membres de l'organe délibérant doivent disposer d'une information complète et suffisamment détaillée. À cet effet, conformément aux dispositions des articles L. 2121-12, L. 3121-19 et L. 4132-18 du code général des collectivités territoriales, les membres de l'organe délibérant doivent être destinataires, préalablement à la séance au cours de laquelle se tiendra le débat d'orientation budgétaire, d'une note explicative de synthèse dans les communes de 3 500 habitants et plus. L'absence de communication aux membres de l'assemblée délibérante d'une note explicative de synthèse ou d'un rapport relatif au débat d'orientation budgétaire constitue un vice revêtant un caractère substantiel.

L'absence de communication aux membres de l'assemblée délibérante d'une note explicative de synthèse ou d'un rapport relatif au débat d'orientation budgétaire constitue un vice revêtant un caractère substantiel et justifie l'annulation de la délibération d'adoption du budget primitif (TA Lyon 9 décembre 2004, Nardone). 

de même, lorsque la note explicative de synthèse communiquée n'est pas suffisamment détaillée, notamment si elle ne comporte pas d'éléments d'analyse prospective, ni d'informations sur les principaux investissements projetés, sur le niveau d'endettement, sur son évolution et sur l'évolution des taux de la fiscalité locale, le débat sur les orientations budgétaires doit être regardé comme s'étant tenu sans que les membres de l'assemblée délibérante aient bénéficié de l'information prévue par les dispositions législatives applicables. Cette circonstance constitue une irrégularité substantielle de nature à entacher d'irrégularité la procédure d'adoption du budget primitif


Au final, 

Entre les promesses de la campagne électorale et la réalité beaucoup de questions se posent:

S'agit-il d'opacité ? c'est à dire est-ce un choix délibéré de la majorité pour limiter le débat, voir l'éviter ?

Peut-on considérer une feuille blanche comme un acte transparent ?

S'agit-il d'incompétence ? Est-ce une conséquence du favoritisme qui a conditionné tous les recrutements depuis 2014 ? 

lundi 18 janvier 2016

Fraternité, solidarité

La pauvreté serait-elle un choix ? 

C'est ce que l'on pourrait conclure des attitudes de la majorité. Durant la campagne électorale cette majorité a affirmé haut et bien fort qu'il y avait trop de cas sociaux ! Nous sommes d'accord sur ce constat, il y a trop de personnes dans la pauvreté....mais totalement en opposition sur les actions à mener.

Pour nous la pauvreté n'est pas un choix. C'est la conséquence des accidents de la vie (chômage, événements familiaux ...etc) et d'une situation économique qui n'en finit pas de se dégrader depuis 30 ans. La pauvreté n'est pas un choix que l'on ferait comme on achète une bagnole. Nous considérons donc que ceux qui en sont victimes doivent être aidés.

Ce n'est pas le choix de la majorité de droite. Elle considère que les aider ne les aident pas en vertu de l'expression "aide toi et le ciel t'aidera" ... comme si la cause de la pauvreté se trouvait chez les pauvres eux-mêmes. De plus, cette posture est confortable car elle permet à la municipalité de ne rien faire...."projet" qu'elle maîtrise d'ailleurs à merveille.

Pour preuve, l'association " habitat et humanisme" dispose de plusieurs logements sur la commune pour venir en aide aux victimes des aléas de la vie. Devinez quelle est l'attitude de la majorité ?

"nous ne voulons pas de cas sociaux sur la commune" 

Attitude intolérable qui doit être dénoncée, on ne choisit pas d'être pauvre comme certains choisissent d'acheter de grosse berline Allemande. 

http://www.habitat-humanisme.org

jeudi 7 janvier 2016

Prix nobel d'ignorance économique à La Voulte ?

Le chômage est un problème de fond sur la commune.

Ce sont les mêmes causes que dans les bassins industriels du Nord de la France; des industries qui employaient une main d'œuvre ouvrière nombreuse et puis avec les progrès techniques et technologiques les gains de productivité ont été énormes. Le nombre d'emplois ouvriers a donc considérablement baissé sur la commune. Ce qui explique pour partie l'augmentation du chômage.

Par ailleurs le contexte de la crise économique actuelle (qui date de la 1ère crise pétrolière en 1973) transforme le chômage lié au progrès technique en phénomène de masse, malheureusement durable.

La majorité actuelle dans ses excès habituels de fanfaronnades fait croire à qui veut bien l'entendre que "elle" a pris le problème "à bras le corps" ....eux qui n'ont aucune expérience réussie de reprise ou de direction d’entreprises, eux qui n’ont pas de connaissance dans ce domaine, seraient capables de résoudre un grave problème alors que d'autres, connus pour leur compétences, s'y sont cassé les dents. 

Ces excès fanfarons feraient sourire s'il ne s'agissait pas d'un problème qui menace l'équilibre de la société, et en particulier sur la commune. 

Examinons la réalité actuelle, la majorité a expliqué qu'elle allait créer 100 emplois sur la commune sur un projet lancé par l’équipe précédente. Enfin plus exactement une entreprise va créer 100 emplois. La majorité ne maitrise rien si ce n’est de vendre un terrain à un prix « d’amis » ! 

A chaque question précise pour connaître le nombre de Voultains concernés ....le maire vitupère en dénigrant les élus de l'opposition qui n'auraient rien fait à leur époque…peut-on imaginer que des élus (quelle que soit leur appartenance politique) ne se préoccupent pas du chômage ? comment peut-on imaginer que des élus ayant des enfants, des amis, des parents … en recherche d’emplois puissent ne pas se préoccuper du chômage ? en vérité ces accusations démontrent que les élus de la majorité ont découverts bien tardivement les dossiers municipaux, à croire qu’ils ne connaissaient pas la commune ni ne lisaient la revue municipale ! 

Ne sachant que répondre aux questions de l’opposition, ils ont même déclarés qu’ils n’avaient pas trouvé les dossiers en mairie alors qu’ils suffisaient de compulser les revues municipales et les compte-rendus des conseils municipaux !

Comme le lecteur peut le voir on progresse dans les échanges positifs et donc dans la voie de la raison !

Pour bien comprendre que la majorité ne sait pas de quoi il s'agit, quand on parle de création d'emplois, il suffit de se promener sur le parc industriel de la commune. Actuellement 2 gros chantiers sont en cours; la réhabilitation du site SOVADEC lancée sous le mandat précédent et la reconstruction du site "Moulin de la Chaume". 

 Que voit-on, sur la zone ?

Des véhicules immatriculés en Pologne, Espagne, Roumanie.....tous les salariés de l'Europe travaillent sur ce site. Certes le cosmopolitisme (être "citoyens du monde") est sympathique, positif et enrichissant, mais ici on comprend bien que ce ne sont pas des Voultains qui travaillent sur la commune, ni des ardéchois ...etc.

Par ailleurs, si d'aventure vous souhaitez connaître les rémunérations vous seriez surpris de découvrir que les niveaux de salaires sont globalement équivalents à ceux des salariés hexagonaux.

Bien sûr on va nous expliquer que "c'est à cause de l'Europe et des travailleurs détachés" Mais ce type d'explication démontre que la majorité n'y connait rien, ne maitrise rien du tout ... et quand ça tourne vinaigre, accuse les autres de tous les maux….Eux sont sur la voie de la vérité et ils se permettent de dénigrer, persuadés de détenir la seule vérité ! 

 On peut d'ores et déjà conclure que les 100 emplois promis.....seront une grande "arnaque" pour les Voultains. Et pourtant une cellule emploi « maison » est là pour aider les Voultains (une doublure de pôle emploi) 2 adjoints s’y consacrent et un agent administratif y est détaché. Mais ont-ils anticipé le besoin de formation des chômeurs de la commune ? 

Bon on va se dire que d’autres personnes auront la chance de décrocher un emploi. Mais où ces personnes iront-elles vivre ? A la Voulte pour éviter les trajets longs et coûteux ? Bien sûr que non ! La majorité a arrêté un programme de construction de logements qui pouvaient permettre d’augmenter la population voultaine et donc, entre autres, percevoir de nouvelles recettes fiscales, faire vivre le commerce local, augmenter le nombre d’enfants scolarisés, etc. Belle leçon de vision sur du long terme du développement d’une commune !

Pour conclure la commune a besoin d'une nouvelle dynamique de développement pour amorcer un changement et non pas un retour vers les souvenirs d'antan....le passé ne se transforme pas en futur comme le père Noël de la commune le fait croire !

samedi 19 décembre 2015

attribution du Prix Pinocchio

Nous avons le plaisir de vous informer que le prix Pinocchio 2015 a été décerné à Mr le Maire de La Voulte et chasseur de pigeons ramiers.

Le comité d’attribution a voté ce choix à l’unanimité des voix plus une !

Celle d'un pigeon veuf ayant survécu aux massacres du col de l'escrinet.

L’heureux gagnant a réalisé un sans-faute:

- sur le dossier de la friche SOVADEC, le gagnant a systématiquement masqué ou dénigré le travail réalisé par les élus des autres mandats (2001 à 2008, 2008 à 2014) Il a également déformé outrageusement les propos des élus de l’opposition sur ce sujet.

- toujours sur ce dossier le gagnant brade la parcelle du site, il promet également la création de 100 emplois pour les voultains

- il utilise de façon systématique un véhicule municipal alors qu’il dispose d’une indemnité

- il affiche un apolitisme de bon aloi alors qu’il soutient systématiquement les listes de la Droite (élections départementales et régionales)

- …..

Face à ce cumul le comité attribue la note maximum de 3 Pinocchios.....félicitations !

mercredi 9 décembre 2015

élections régionales sur la commune

les résultats du 1er tour:

liste Queyranne (PS) => 30,49%

liste Boudot (FN) => 30,01%

liste Wauqiez (LR ex UMP) => 18,56%

liste Cukierman (PC) => 9,15%

liste Kohlhaas (Vert&PG) => 5,69%

liste Rambaud (Debout la France) => 1,96%

liste Gomez (ext Gauche) => 1,83%

liste Lafond (Centre) => 1,76%

liste Fedele => 0,54%

Participation = 41,82%

Le total des voix est de 47.16% au 1er tour pour la gauche....et au deuxième tour de 45,21%.

Souvenez-vous des municipales de 2014, étrange coïncidence des chiffres ! Coïncidence facilitée par la dissimulation des convictions de la majorité.

Sur la commune la carpe et le lapin font donc bon ménage ! Il est vrai qu'un chasseur veille !

Notons également que la seule liste reçue par le maire et son équipe, c'est à dire la liste Wauqiez, obtient seulement 18,56%. Rappelons également qu'une adjointe de la commune était présente sur cette liste.

dimanche 15 novembre 2015

Attentats du 13 novembre à Paris

Horribles attentats, la France est devenue une cible; 130 morts et plus de 400 blessés. 

Comme nous l'écrivions pour l'attentat de Charlie Hebdo

Nous exprimons notre solidarité aux victimes. Nous nous associons à la douleur des familles et de leurs proches.

Il nous paraît fondamental de rendre hommage aux victimes.

A travers cet horrible attentat se sont les principes les plus sacrés de notre démocratie qui sont atteints. 

Il importe de le réaffirmer avec force et détermination, sans crainte ni réserve d'aucune sorte, sous peine de renoncer à ce que nous sommes, sous peine de renoncer aux valeurs essentielles de liberté, fondatrices de notre démocratie; la liberté qu'elle soit individuelle ou collective, la liberté de penser, la liberté d’opinion, la liberté d'écrire, la liberté de dessiner...la liberté d'expression.

Ces principes et ces valeurs ne sont pas celles d'une communauté ou d'un camp particulier, mais précisément le socle commun sur lequel se fonde la coexistence de tous et l'avenir de notre société.

jeudi 22 octobre 2015

Le Far west

Extrait d'un ancien Charlie hebdo, qui circule sur la commune.....édifiant 

jeudi 20 août 2015

Brailler est inutile

Incroyable ! 

À La Voulte des cambriolages à la chaine; chaque semaine un vol ou un acte de vandalisme sur la commune.
 Cela permet au Maire de faire la pub pour ses caméras. Mais ça laisse les victimes dans le désarroi. Avec le fait que l’équipement de  la ville n’est pas près d’être terminé. En attendant, les personnes sensibles resteront avec leurs craintes, que le Maire cultive. 
Il a augmenté le nombre de policiers municipaux alors pourquoi, en attendant les caméras (puisqu’il y croit) n’organise-t-il pas des rondes, y compris le soir, en coordination avec la gendarmerie ?
Et pourquoi s’acharne-t-il à réduire les activités de loisirs qui développent des moyens pour détendre, distraire, délivrer de l’ennui la jeunesse ? C’est, quoi qu’en pensent nos élus municipaux, un outil essentiel donnant un résultat considérable.

Ce n'est pas en braillant et en gesticulant ou en filmant que l'on peut résoudre le grave problème de la délinquance. Il faut agir en amont pour prévenir les cambriolages et les actes de vandalisme. 
Récemment un cambrioleur a été arrêté (d'origine Roumaine d'après la presse) Celui-ci faisait parti d'une bande dite organisée avec des ramifications à l'étranger. Ce sont donc des réseaux organisés qui doivent être combattus et ce ne sont pas des caméras de quartier qui seront la solution. Au contraire, ces systèmes donnent bonne conscience, celle d'avoir fait le nécessaire. Si bien que l'on se contente de ces moyens dérisoires de délation et que les plans d'actions qui seraient efficaces ne sont pas mis en oeuvre par les forces de l'ordre. 
Finalement les caméras font le jeu des délinquants.

samedi 15 août 2015

Le travail c'est la santé...enfin c'était

sans commentaire

Compte-rendu du dernier conseil municipal

dimanche 9 août 2015

ORCAVOU

Trop facile d'accuser les autres, l'Etat et la terre entière pour essayer de justifier une diminution radicale des subventions aux associations culturelles.

il suffit d'entendre et vous aurez tout compris

http://forum.lavoultepourvous.fr/public/orcavou_07.08.15__1_.mp3

nb: pensez bien à cliquer sur la flèche lecture

L'Etat a engagé depuis 2008 une politique d 'économie, qui effectivement se traduit par une baisse des dotations aux communes ....mais de grâce arrêtons ces visions cataclysmiques et manipulatrices, car ces baisses représentent moins de 2% du budget communal. 

 ORCAVOU a perdu bien plus que 2% !!

vendredi 17 juillet 2015

Homme de dialogue et de coeur

La dernière édition du magazine municipal ne peut laisser personne indifférent dans les propos tenus par le Maire, à la fois dans sa vision de la gestion d’une commune mais aussi dans son idée des hommes et des femmes qui la composent.

Chaque page apporte sa « surprise ». Nous nous attacherons à commenter celles qui nous paraissent montrer le peu de réflexion pour quelqu’un qui est censé conduire notre commune vers un développement positif mais également sa vision du dialogue …

Dès son édito, remerciements pour Orcavou et la MJC. Quand on sait que ces 2 associations viennent de subir des diminutions de subventions conséquentes (baisse pour la MJC qui va la placer en situation très délicate quant à son avenir) on ne peut qu’être étonné. Mais on vous l’a dit, chaque page apporte son lot de surprises. Continuons.

Et le maire de se fendre d’une interview pour répondre à la lettre d’une Voultaine et expliquer sa vision de la prévention de la délinquance.

« Je suis un homme de dialogue ».

Quand on sait à quel point il est impossible de tenir un débat avec lui car il n’est qu’invective, défaussement, l’idée même de dialogue fait sourire. Nous reprendrons un peu plus loin cette capacité de dialoguer. Continuons la lecture de l'interview.

Question : Prévention de la délinquance (pour notre Maire bien sûr) ?

Réponse : Gendarmerie, police, caméras.

Social, éducation, émancipation, lien social ? Rien ! Ah si ! Un peu quand même …. le CCAS. Et de citer le Programme de Réussite Educative. L’action du Programme de Réussite Educative pour le maire ? « Grâce au PRE des jeunes en difficulté retrouvent la notion de respect » ; respect de qui ? De quoi ? Ce n'est pas dit par l'interviewé ? Drôle de vision de l’intérêt d’un PRE et de personnes en difficultés. Et oui, dans l’esprit ouvert du maire la personne en difficulté n’a pas la notion de respect ! étrange vision pour un homme qui se dit de  « cœur ».

Dans l’esprit du Maire chaque jeune en difficulté serait donc un jeune délinquant sans aucun respect ? On pourrait le penser.

Pour rappel, les PRE Accompagnent les jeunes fragilisées de façon personnalisée depuis l'école maternelle jusqu'au terme de la scolarité obligatoire. Afin de Créer pour eux et leur famille les conditions d'une réelle égalité des chances.

« HOMME DE DIALOGUE »

Etrange de se décrire ainsi et de citer à chaque moment le nombre de rencontres honorées à la mairie. Ca y est nous sommes passés au 1000ème rdv ! Félicitations ! Les paris sont ouverts pour déterminer le nombre final en 2020. La quantité plutôt que la qualité ? L'objectif est-il d'être inscrit au Guinness World Records ?

Bel exemple de dialogue, la MJC. Au cours de l’AG, Claude Laréal, ancien maire (1983-1998) a mis l’actuel devant la réalité de ses choix idéologiques et de ses actions politiques. Mais quelle idée de venir « taquiner » ainsi un homme de dialogue, de respect, promis à un brillant avenir sur le Guinness World Records?

Ni une ni deux, le maire se saisit-il du moment pour dialoguer. Et bien non ! Il préfère répondre par un écrit dans le magazine municipal où il ne se contente pas de citer le nom de l’ancien maire. Ne pouvant rien face à une démonstration imparable de Claude Laréal il ne peut, encore une fois, que répondre par une agression. « Agresser » est sa technique favorite et il peut avoir le sentiment qu'elle lui réussit bien puisqu'il a été élu en l'utilisant. En effet quel intérêt, au milieu d’un texte sur la MJC, de venir préciser que Claude Laréal était à l’origine de la friche sovadec ? Engager un dialogue constructif ? Montrer qu’il est un homme de cœur ? Sans doute nous montre-t-il sa notion du respect et de l’honneur.

M. Brottes, homme de cœur, le respect voudrait que vous attendiez d’avoir un bilan pour critiquer ceux qui vous ont précédé et qui ont géré des situations bien plus délicates que ce que vous prétendez rencontrer. La SOVADEC n'a rien à faire dans un texte relatif à la MJC et puis s'agissant de ce dossier il est facile de critiquer 20 ans après dans un contexte radicalement différent.

Vous attaquer à un ancien élu ayant eu des mandats locaux, départementaux, régionaux, nationaux, vous donne le sentiment d’être à son niveau, voire de le surpasser ? Détrompez-vous. Par cette attaque vous montrez à tous votre petitesse, vos faiblesses dans les relations humaines.

Non vous n’êtes pas un homme de dialogue. L'agression est votre arme favorite et vous en faites usage naturellement.

Vous expliquiez récemment dans le Dauphiné Libéré « je travaille avec le cœur » ; on se demande de quel coeur s'agit-il ?

Bien. Nous avons la démonstration depuis plus d’un an que cela ne réussit pas à notre commune, malgré toutes les médailles que vous distribuez. D'ailleurs vous avez peut-être prévu de distribuer une médaille à chaque électeur ? Sait-on jamais, qui pour vous remercier de ce geste manipulateur vous offrirait son vote en 2020 ? sérieusement vous prenez les Voultains pour des marionnettes ?

Peut-être devriez-vous essayer, enfin, de travailler avec la tête. Non pas pour vous mais pour le bien de notre commune, seule chose qui nous anime.

Enfin pour conclure quelques exemples du « respect » que l'on déniche sur internet. On peut s'étonner de la disproportion entre les faits et les dires ...il n'en demeure pas moins que le respect des personnes est un respect basique.

Vous pouvez retrouver tous les détails de ces faits par votre moteur de recherche internet....vous serez surpris !

dimanche 14 juin 2015

Le bilan en photos !!





Et oui ! c'est bien la même "équipe" ...d'ailleurs ce mot équipe ne convient plus car il y a du rififi entre les membres de la majorité....bon ! ne fantasmons pas trop, les intérêts (comme les indemnités...etc) sont trop importants pour se désolidariser complètement.


mercredi 10 juin 2015

un mensonge politicien

Mentir est naturel pour certains....tellement naturel que beaucoup se font prendre aux pièges du mensonge; n'imaginant pas une seule seconde qu'il s'agit de professionnels du mensonge ...la plupart des gens croient leurs dires.

La lecture des jargons des comptes rendus des conseils communautaires et municipaux est fastidieuse ! mais ça vaut le coup ! on y fait des découvertes ! ne vous privez pas de consulter ces comptes-rendus sur les sites internet.

que découvre-t-on sur les Comptes-rendus ci-dessous ?

La communauté d'agglomération CAPCA quand elle s'est constituée en Janvier 2014 a mis en place un dispositif transitoire pour permettre à toutes les communes d'élaborer un 1er budget 2014 (Monsieur Daniel BEAUCOUSIN rappelle que cette attribution de compensation provisoire doit être considérée comme une avance de trésorerie)

 Exemple indiqué dans les comptes-rendus; l'attribution de compensation provisoire est fixée à 80% d'un montant théorique. C'est à dire qu'il manquait au moins 20% par rapport à un montant théorique (c'est à dire que ce même montant et donc les compétences associées devait être élaboré durant l'année 2014)

Ce dispositif n'était donc que transitoire, le temps que CAPCA engage sa réforme statutaire (compétences) et évaluent les coûts réels des compétences reprises ou rétrocédées.

pourquoi transitoire ?

2 raisons; l'urgence car les budgets se font avant avril et surtout en raison des élections municipales de 2014.

pourquoi ce mot "indûment" dans le CR de la commune ?

Tant que l'agglo CAPCA n'avait pas fixé (en 2014) les règles budgétaires et les règles de répartition des attributions de compensation, rien n'était gravé dans le marbre. Ce travail a été réalisé comme prévu après les élections municipales (C’est enfin à la lumière de la réforme statutaire qui devra être entreprise après les élections municipales et des travaux de la CLECT sur l’évaluation du coût net des charges transférées qui en résulteront, que le cadre budgétaire de notre Communauté d’Agglomération pourra être plus précisément établi)

En réalité le montant affiché glorieusement n'est que la traduction des travaux préparatoires menés en 2014 et des obligations de l'agglo depuis sa création (réforme statutaire). 

Mais reconnaissons l'habileté du propos. Qui à part les spécialistes peut avoir suivi ces méandres financiers ? Qui a pu tout lire et en décrypter la "substantifique moelle" ? Qui a pris le temps de décrypter les différents compte-rendus pour dénicher les incohérences ?......si peu car impossible !

Vous l'avez compris, dans le marécage des désaccords de la majorité, la finalité est de se mettre en avant ....pour préparer l'avenir politicien et par un gros mensonge.

extrait du conseil communautaire CAPCA du 15 janvier 2014

  1. délibération n°6; Approbation des attributions de compensations provisoires

    ... l’attribution de compensation provisoire proposée est calculée sur la base de 80 % de la FPU en tenant compte de la situation spécifique des trois communes issues de la Communauté de Communes des Châtaigniers (fiscalité communale très inférieure à la fiscalité communautaire en 2013).

    • Monsieur Roland ROUCAUTE souligne que des communes pourraient se voir dans l’obligation de reverser le trop perçu puisque ce calcul ne tient pas compte des transferts de charges.

page8image27752

Monsieur Daniel BEAUCOUSIN (TPG) rappelle que cette attribution de compensation provisoire doit être considérée comme une avance de trésorerie.

La Commission Locale d’Evaluation des Charges Transférées (CLECT) devra évaluer la charge financière liée d’une part au changement de régime fiscal pour certaines communes et d’autre part aux transferts de compétences entre la Communauté d’Agglomération et ses communes membres. La CLECT évaluera également pour les communes issues d’une communauté de communes dissoute, le coût net des charges rétrocédées.

extrait du conseil communautaire CAPCA du 19 mars 2014

délibération n° 5; Budget Primitif Principal 2014

Monsieur Yves CHASTAN informe que l’ensemble des budgets portés par la Communauté d’Agglomération Privas Centre Ardèche représente une dépense globale « consolidée » de 47 millions d’euros.
Ce montant doit être mis en perspective avec les relations financières établies par le Protocole Financier Général adopté avant la constitution de la CAPCA et solennellement réaffirmé par celle-ci le 15 janvier dernier : ce protocole instaure en effet entre notre EPCI et ses 35 communes membres un flux financier (attributions de compensation, dotations permettant une neutralité fiscale en matière de taxes additionnelles, FPIC) supérieur à 10 millions d’€.

C’est enfin à la lumière de la réforme statutaire qui devra être entreprise après les élections municipales et des travaux de la CLECT sur l’évaluation du coût net des charges transférées qui en résulteront, que le cadre budgétaire de notre Communauté d’Agglomération pourra être plus précisément établi. 

extrait du compte-rendu du conseil municipal du 4 juin 2015

- page 2 de 3 -